jeudi 23 mai 2024

La Blockchain au service du Cinéma à TechCannes au Festival de Cannes

Blockchain Innov était présent au Festival de Cannes pour le lancement de TechCannes, le nouveau réseau d'affaires qui réunit les mondes de la tech et du cinéma.

Notre président Julien Bonnel, est intervenu pour présenter la Blockchain et aborder les opportunités et défis de cette technologie dans le cadre du cinéma.

En introduction, Julien a rappelé qu'il était important de resituer les dates clés de la Blockchain, cette adolescente née il y a tout juste seize ans :

  • en 2008 : le Bitcoin introduit la Blockchain V1, un ensemble de technologies sans tiers de confiance, qui permet de gérer un registre immuable et infalsifiable pour gérer des comptes (ou wallets) et des transactions qui sont à la base du bien de valeur ou cryptoactif Bitcoin 
  • en 2014 : Ethereum introduit les smartcontracts ou contrats intelligents qui donnent de nouvelles fonctionnalités à la Blockchain avec du code informatique qui fonctionne de manière décentralisée pour gérer des règles et des fonctionnalités comme les tokens, les NFT, les stablecoins ou des applications décentralisées comme les DAO ou les DEFI pour la finance
  • Julien a mis l'accent sur l'aspect révolutionnaire des Blockchains originelles qui reposent sur des communautés Open Source plus intéressées à révolutionner le monde qu'à faire des profits.

    Julien a ensuite mis en avant tout le potentiel de la Blockchain pour révolutionner la manière dont les films seront produits, financés et distribués à l'avenir :

    • Révolution en terme de Financement :
      • l'utilisation des plateformes blockchain facilitera le financement de films en permettant à un plus grand nombre de personnes d'investir dans des projets cinématographiques et de partager les profits. Cela démocratisera le processus de financement et donnera plus de pouvoir aux créateurs de films,
      • la Tokenisation comme les Jetons non fongibles (NFT) pour représenter la propriété de parts de droits de films permettant aux investisseurs de négocier et de vendre leurs parts plus facilement. Cela permet d'accroître la liquidité des investissements cinématographiques et d'attirer de nouveaux capitaux dans cette industrie.
    • Révolution en terme de Gestion des droits :
      • la blockchain peut fournir un registre transparent et immuable de la propriété des droits de films, ce qui pourrait réduire la piraterie et faciliter la résolution des litiges de droits d'auteur,
      • les smart contracts de la Blockchain ou contrats intelligents peuvent automatiser la distribution des redevances aux créateurs de films, aux acteurs et aux autres ayants droit, garantissant un processus plus équitable et plus efficace.
    • Révolution en terme d'engagement des fans :
      • via les NFT qui peuvent être utilisés pour accorder aux fans un accès exclusif à du contenu, à des événements ou à des marchandises liés aux films, créant ainsi de nouvelles opportunités de revenus et de fidélisation,

      • via les plateformes de blockchain peuvent permettre aux fans de participer à la gouvernance et à la prise de décision concernant les films, tels que le choix des acteurs ou des lieux de tournage.

    Julien a enfin mis en évidence les défis qui sont à relever pour que la blockchain devienne une norme dans l'industrie cinématographique :

    • Résistance au changement : L'industrie cinématographique est traditionnellement lente à adopter de nouvelles technologies. Il faudra du temps pour que les studios, les distributeurs et les autres acteurs clés acceptent la blockchain.

    • Complexité : La technologie blockchain peut être complexe et difficile à comprendre pour les personnes non technophiles. Il faudra des efforts de sensibilisation et d'éducation pour que la blockchain soit accessible à l'ensemble de l'industrie.

    • Réglementation : Le cadre juridique régissant la blockchain est encore en développement, et il existe des incertitudes quant à son application aux droits cinématographiques. Cela pourrait créer des risques pour les investisseurs et les créateurs de films.

      Autant de défis que Blockchain Innov souhaite relever !

      Bravo à Arnaud notre Vice Président Communication & Médias pour avoir saisi ces instants :

      Pour en savoir sur TechCannes : https://www.techcannes.com/

      Articles en relation :

      jeudi 16 mai 2024

      TechCannes : L'intersection du cinéma et de la technologie au Festival de Cannes

      Plongez au cœur de la convergence entre la technologie et le cinéma avec TechCannes, le nouveau réseau d'affaires qui réunit les mondes de la tech et du cinéma, tout au long de l’année, partout dans le monde. 

      Pendant trois jours, des experts se réuniront sur la plage Vilebrequin de Cannes pour explorer les dernières tendances et innovations qui façonnent l'avenir de l'industrie cinématographique. Des keynotes inspirantes, des débats stimulants, des sessions de pitchs captivantes et des opportunités de réseautage exclusives vous attendent. 

      Que vous soyez un cinéaste ou un entrepreneur technologique, TechCannes est l'événement idéal pour découvrir les possibilités infinies offertes par la technologie au service du talent et du cinéma :

      • Le vendredi 17 mai sera dédié à la Blockchain au Cinéma une révolution des Droits d’Auteur et de la Distribution
      • Le samedi 18 mai abordera l’avenir du Cinéma entre Tradition et Innovation
      • Le dimanche 19 mai s'intéressera à l'influence des Communautés Virtuelles sur le Cinéma

      Ces journées seront modérées et animées par Rebecca Blanc-Lelouch, journaliste sur BFM Business, qui analyse et décrypte depuis 4 ans les sujets tech & éco et tendances d'opinion.

      Bravo à Sarah Lelouch présidente fondatrice du club TechCannes que nous avions eu l'honneur de recevoir lors de la conférence Cinéma, Blockchain et Web3 : le bon casting ! que nous avions organisé lors de la précédente édition du Festival de Cannes.

      Blockchain Innov sera représentée par notre président Julien Bonnel ce vendredi au premier débat de la journée dédiée à la Blockchain qui réunira :

      Dans le continuité d'une table ronde qui rassemblera :

      Pour en savoir sur TechCannes et son lancement : https://www.techcannes.com/

      vendredi 10 mai 2024

      L'avenir des stablecoins en Europe

      Notre Crypto Débrief d'avril a mis en avant le dynamisme des stablecoins au niveau mondial en abordant l'actualité de Stripe et ses 3 millions d'utilisateurs magasins et sites web qui commenceront à prendre en charge les paiements internationaux en stablecoins cet été et en relatant le volume de $1.369 trillions de transactions constaté sur les trois plus importants stablecoins USDT, DAI, USDC en avril supérieur aux $1.23 trillions de transactions sur le réseau VISA...

      En Europe, l'encadrement réglementaire des stablecoins connait une évolution rapide, avec l'objectif de favoriser l'innovation tout en protégeant les investisseurs. Ce domaine complexe fait l'objet de discussions et de travaux approfondis par les autorités compétentes.

      Le cadre réglementaire actuel repose sur :

      • le règlement MiCA (Markets in Crypto Assets) qui rentrera en vigueur en décembre 2024,
      • le règlement sur les transferts de fonds de crypto-actifs qui est déjà en vigueur.

      Le règlement MiCA qui rentrera en vigueur en décembre 2024

      Adopté en juin 2022 par le Parlement européen, le règlement MiCA vise à encadrer l 'émission et l'utilisation des cryptoactifs, y compris les stablecoins.

      Les principales dispositions concernant les stablecoins du règlement MiCA incluent :

      • Exigences de réserve prudentielle : Les émetteurs de stablecoins devront détenir des réserves d'actifs de haute qualité pour garantir la stabilité de la valeur de leurs jetons. La nature et le montant de ces réserves dépendront du type de stablecoin et de son utilisation.
      • Obligations de transparence : Les émetteurs de stablecoins devront publier des informations claires et régulières sur leurs réserves, leurs activités et leurs risques.
      • Autorisation et supervision : Les émetteurs de stablecoins de grande taille devront obtenir une autorisation auprès des autorités de régulation financière européennes et respecter des exigences prudentielles renforcées.
      • Interdictions de certaines pratiques : Le règlement MiCA interdit certaines pratiques, telles que l'utilisation de noms trompeurs ou de publicité mensongère pour promouvoir des stablecoins.

      Les lignes directrices de l'ESMA et de l'ABE

      En décembre 2023, l'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) et l'Autorité bancaire européenne (ABE) ont publié des lignes directrices conjointes sur les exigences de fonds propres applicables aux émetteurs de stablecoins. Ces lignes directrices visent à préciser les exigences de réserve prudentielle définies dans le règlement MiCA.

      Le règlement sur les transferts de fonds de crypto-actifs déjà en vigueur

      Ce règlement, également adopté en juin 2022, vise à lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme (BLFT) dans le secteur des cryptoactifs.

      Les principales dispositions concernant les stablecoins du règlement sur les transferts de fonds de cryptoactifs incluent :

      • Exigences de diligence vis-à-vis de la clientèle (KYC) : Les plateformes d'échange de cryptoactifs devront identifier et vérifier l'identité de leurs clients lors de transactions impliquant des stablecoins d'un montant supérieur à un certain seuil.
      • Signalement des transactions suspectes : Les plateformes d'échange de cryptoactifs devront signaler aux autorités les transactions suspectes impliquant des stablecoins.

      Points d'attention et évolutions futures

      Malgré ces avancées, la règlementation des stablecoins en Europe reste sujette à débat. Certains acteurs du secteur estiment que les règles sont trop strictes et pourraient freiner l'innovation. D'autres jugent qu'elles ne vont pas assez loin et qu'il est nécessaire de renforcer la protection des investisseurs.

      L'évolution de la règlementation des stablecoins en Europe sera à suivre de près dans les mois et les années à venir. Il est probable que de nouvelles mesures soient prises pour répondre aux défis émergents et pour encadrer le développement de ce marché en pleine croissance.

      Conférences L'avenir des stablecoins 

      C'est dans ce contexte que nous vous invitons à une soirée à ne pas manquer autour de l'avenir des stablecoins le jeudi 27 juin au Cercle des Nageurs de Marseille.

      Au programme, deux tables rondes avec d&a partners, l'AdanNomadic LabsCross The AgesKamea Labs et Blockchain Innov.

      📩 Si vous souhaitez participer à cet événement, envoyez un email à : assistance@dnapartners.fr  

      🥇 Lieu : CNM - boulevard Charles Livon - 13007 Marseille,
      👉 Date : jeudi 27 juin 2024,
      🌅 Heure : de 17h30 à 21h30.

      🤝 Cet évènement sera également l'occasion pour d&a partners et Blockchain Innov de dévoiler leur partenariat autour d'un programme 𝑝𝑟𝑜 𝑏𝑜𝑛𝑜 en faveur des justiciables et des entreprises innovantes.

      jeudi 2 mai 2024

      Crypto Debrief Avril 2024

      Crypto DebriefLe monde des cryptos vous intrigue ? Alors, explorez les secrets de cet écosystème en plein essor avec Crypto Debrief, votre guide mensuel pour décrypter les dernières tendances du marché et comprendre les enjeux de la révolution Blockchain.

      Pierre-Yves Dittlot, Vice-Président Crypto de Blockchain Innov et Fondateur de Ledgity, vous délivre chaque mois avec le Crypto Debrief une analyse experte et accessible du monde des cryptoactifs.

      Rejoignez la communauté Crypto Debrief et recevez gratuitement sa newsletter en vous abonnant à la newsletter Blockchain Innov 👉 Newsletter Blockchain Innov

      Ci-dessous le contenu du Crypto Debrief du mois d'avril :

      Tendance

      Au cours du mois d’avril, les marchés cryptos ont consolidé après avoir échoué à s’extraire au-dessus de résistances majeures. Le Bitcoin clôture le mois d’avril en baisse de -14,95% sur le mois. Depuis le début de l’année la performance est de +43,48% quand Ethereum progresse de +32%.

      Actualités

      📊 Le Bitcoin échoue une nouvelle fois sur la résistance des $70,000 - $71,000. Ce niveau représente un record historique. Pour Ethereum, la seconde plus importante capitalisation, on observe un repli sur la zone des $2900 - $3000.

      🔥 En début de mois, le gouvernement américain a transféré vers Coinbase 30,174 Bitcoin d'une valeur de 2,1 milliards de dollars saisis sur Silk Road. Cela peut en partie expliquer la pression vendeuse que l’on a pu observer sur les marchés cryptos.

      👀 Stripe commencera à prendre en charge les paiements internationaux en stablecoin cet été. Les transactions sont réglées instantanément on-chain et automatiquement converties en monnaie fiduciaire. Environ 3 millions de magasins/sites Web/applications utilisent Stripe pour traiter les paiements. 

      Sur le thème des stablecoins : nous vous invitons à l'événement L'avenir des stablecoins qui se tiendra le 27 juin de 17h30 à 21h30 au cercle des nageurs de Marseille.

      💡 D’après le spécialiste des données on-chain Nansen, le volume, les trois plus importants stablecoins USDT, DAI, USDC ont enregistré sur les 30 derniers jours un volume de transactions record de $1.369 trillions, supérieur à Visa qui a enregistré $1.23 trillions de transactions.

      🔹USDT processed : $654 billion

      🔹DAI processed: $394 billion

      🔹USDC processed: $321 billion

      Sur le thème des stablecoins : nous vous invitons à l'événement L'avenir des stablecoins qui se tiendra le 27 juin de 17h30 à 21h30 au cercle des nageurs de Marseille.

      🚨 Nous observons une forte dynamique sur le marché des stablecoins et l’innovation autour de ce sujet. Ripple semble vouloir s’installer sur ce marché en annonçant la préparation du lancement cette année de son propre stablecoin indexé sur le dollar à travers les blockchains Ethereum et XRP Ledger. Ripple affirme qu'elle fournira des attestations mensuelles de ses avoirs qui garantissent la valeur du stablecoin. 

      Sur le thème des stablecoins : nous vous invitons à l'événement L'avenir des stablecoins qui se tiendra le 27 juin de 17h30 à 21h30 au cercle des nageurs de Marseille.

      📊 Ethereum, un écosystème en pleine expansion. Plus de 1,2 million de transactions quotidiennes ont été enregistrées en 2024. Cette activité a  généré $1,15 milliards de frais de transactions sur le premier trimestre. Les analystes s’accordent à dire que les profits du réseau Ethereum devraient dépasser le milliard de dollars sur l’année. 

      🚨 Hong Kong approuve les ETFs spot sur Bitcoin et Ethereum. Cette nouvelle va dans le sens d’une financiarisation du Bitcoin et de l’Ethereum et d’une poursuite de la démocratisation de cette nouvelle classe d’actifs. 

      💰 Le DEX @Uniswap dépasse les 2 000 milliards de dollars de volume.

      🔎 Lors de l’assemblée générale annuelle de la banque nationale Suisse, son président, Thomas Jordan, a évoqué le Bitcoin, mentionnant qu’à l’heure actuelle Bitcoin ne répond pas aux critères d’inclusion dans les réserves monétaires suisses. Il a notamment souligné l’importance de la liquidité, de la durabilité et de la stabilité du marché pour les monnaies de réserve. Ces propos mettent en lumière le fait que Bitcoin pourrait à terme être considéré comme un étalon de valeur…

      👮‍♂️ CZ, le fondateur de Binance a été condamné à 4 mois de prison aux Etats Unis. Il a notamment été reconnu coupable de manquement aux obligations de lutte contre le blanchiment d’argent. Il devient le détenu le plus riche de l'histoire à purger une peine aux États-Unis, selon @FortuneMagazine.

      ❔ Il y a 13 ans, Gavin Andresen, développeur de Bitcoin, a accepté de rendre visite à la CIA pour leur présenter la cryptomonnaie. Depuis cet entretien, Satoshi Nakamoto n'a plus jamais donné signe de vie.


      À la une

      L'avenir des stablecoins en Europe

      Notre Crypto Débrief d'avril a mis en avant le dynamisme des stablecoins au niveau mondial en abordant l'actualité de Stripe et ses...